Anne CARON
Psychologue Clinicienne
psychanalyse, psychothérapies, coaching

Comment ?

Lorsque vous viendrez au cabinet, pour la 1ère séance, je commencerai par un entretien en face à face qui mettra en place les bases de notre travail commun … Je déterminerai  quelle thérapie  répondra au mieux à vos besoins par rapport à la problématique ou situation exprimée.
Les consultations se font sur un rythme d'une fois par semaine, ou par quinzaine,  la séance est de  1 heure.

Il ne s'agit pas d'une conversation engagée pour le plaisir d'être en compagnie d'une autre personne : les échanges que vous aurez avec  moi,  sont orientés et visent des objectifs précis. Tous les sujets peuvent être abordés s'ils servent à atteindre ces objectifs. L'échange est axé sur votre vie personnelle, vos émotions et sur ce qui est important pour vous. Il prend souvent en compte votre passé, et tout particulièrement votre enfance.
Au-delà de mon écoute attentive, qui fait partie de la thérapie, de façon plus ou moins importante selon l'approche utilisée, je vous pose des questions, commente ce que vous venez de dire, vous demande des précisions et vous aide à exprimer vos sentiments, vos émotions, et à relater des événements marquant de votre vie. 
Je travaille  parfois en utilisant des exercices qui vous permettront de vous concentrer, de revivre une scène vécue ou d'imaginer une situation. Je pourrai aussi vous suggérer des activités entre les séances. Je suis attentive à la relation qui s'établit entre vous et moi (transfert), avec ses aspects positifs et négatifs, ainsi qu’au contre- transfert. 

Entretien de soutien

Face à un besoin de parler et d’éclaircir certains aspects ou difficultés, je vous offre une écoute active et dynamique. L’entretien clinique, qui peut être directif, semi directif, non directif, est une situation de communication, une interaction, essentiellement verbale, entre le patient et le psychologue, avec un objectif préalablement posé, dans un cadre donné (espace-temps)

L'entretien directif

Protocole de questions ouvertes : les réponses restent libres dans leur contenu ainsi que dans leur forme. Ce n'est jamais un questionnaire rigide et fermé au sens strict. Je pose des questions au patient qui le mèneront jusqu'au but initialement connu.

L'entretien semi-directif

Je détermine avant l'entretien un certain nombre de thèmes ou de questions à explorer. Puis, au cours de l'entretien, je veille à ce que l'ensemble des points soient abordés par le patient.

Si je m'aperçois (notamment vers la fin du temps prévu pour l'entretien) que des points ne sont pas abordés spontanément par le patient, je peux  alors intervenir directement par une question ouverte pour obtenir l'expression désirée.

Au cours de ce type d'entretien et durant l'exploration de chaque thème ou question, mon attitude reste la plus "non-directive" possible : c'est-à-dire interventions de type écoute empathique, reformulation, ou éventuellement question ouverte pour faciliter l'expression sans pour autant suggérer des pistes de réponse ou manifester un quelconque jugement.

L'entretien non-directif

Encore appelé plus justement "entretien centré sur la personne" (Carl Rogers)

Je laisse la personne libre de choisir les thèmes à aborder et adopte une attitude d'empathie. Ce qui ne signifie pas approuver (ce n'est pas de la sympathie) mais désir et volonté de comprendre (pas seulement rationnellement mais aussi affectivement ou émotionnellement) la personne qui est en face de moi.

Dès lors toutes mes attitudes et  interventions reflètent la volonté authentique d'écouter, de saisir et de comprendre dans leur vérité immédiate et directe les paroles et les silences du patient : reprise ou répétition d'un mot ou d'une expression pour relancer et approfondir l'expression, proposition de reformulation de ce qui a été dit (ou non-dit). Le but est toujours d'aider la personne à exprimer, au maximum et en la respectant totalement, tout ce qu'elle peut dire et ressentir à propos de ce qui fait l'objet de l'entretien.

Dans cette perspective "non-directive" il y a un profond respect par rapport à ce qu'exprime la personne, sans aucune manifestation de jugement, d'autorité, d'influence ou d'interprétation

La Guidance

La guidance fournit des repères au patient, par des conseils pratiques, à surmonter des difficultés ponctuelles et précises. Le but n’est pas de comprendre le pourquoi de ces troubles, ni de les expliquer, mais de trouver des solutions concrètes, efficaces et adaptées. 

les techniques utilisées sont la PNL ( Programmation Neuro Linguistique), le Développement Personnel, l'Analyse Transactionnelle

La Guidance Parentale et Aide Pédagogique

Aide apportée aux parents, face aux comportements, attitudes et relations avec leurs enfants. Le but est de constituer des comportements éducatifs plus harmonieux pour chacun des partenaires familiaux. Le Suivi me permet de comprendre le rôle et la place de chacun, tout au long des séances, dans une démarche de réduction de sa souffrance psychique.Les techniques utilisées sont la Systémie, et l'Analyse Transactionnelle

La Psychothérapie

La Psychothérapie prend appui sur ce que dit le patient, pour découvrir, avec lui, le sens caché de ses symptômes, dans l’optique constante de mieux adapter son fonctionnement psychique.

Le but est de comprendre l’origine d’un trouble ou d’une difficulté, afin de vous aider à trouver une solution adaptée.

Lorsque le patient sent que le malaise qu’il ressent, n’est pas uniquement dû à la situation actuelle, il  exprime ainsi le désir de transformer cette douleur, en un meilleur confort psychique.

 

La Psychanalyse Transgénérationnelle : 

Appelé également Psychogénéalogie, elle s'appuie sur le génosociogramme afin de vérifier, de mettre à jour des répétions, des dates d'anniversaires, des traumatismes, des événements douloureux, des maladies, sur plusieurs générations. Beaucoup de nos choix, sont influencés, inconsciemment, par ce que nos ancêtres ont vécu. 

Les groupes de parole

Au sein d’institution ou de groupe, je permets d’établir une communication entre tous les partenaires, et ainsi favoriser la coordination entre les différents interlocuteurs. Je peux aussi intervenir dans l’amélioration du fonctionnement d’une structure ou d’une entreprise (repérage et prévention des risques psycho sociaux, gestion du stress, gestion des conflits, repérage et prévention de la maltraitance, travail sur le deuil …)

La relaxation thérapeutique

Vous pourrez profiter de ce moment de détente physique et psychique pour vous reconnecter à vos émotions et apaiser votre esprit, grâce à des techniques de sophrologie.

La psychanalyse et les thérapies d'inspirations analytiques

La psychanalyse s’intéresse à l’individu dans sa globalité, à son histoire, et en particulier à celle de son passé : conscient et inconscient. .

Les difficultés qu’il vit dans le présent sont liées à des conflits psychiques non résolus et refoulés. La cure psychanalytique a pour objectif de découvrir ces éléments refoulés dans l’inconscient. La relation qui s’établit entre le psychanalyste et l’analysant (patient) permet de réaliser ce travail par le phénomène de transfert, moteur de la cure. Le transfert concerne les sentiments positifs et/ou négatifs que l’analysant éprouve spontanément pour son psychanalyste comme si celui-ci prenait la place ou tenait le rôle d’un proche parent de son enfance. La cure est le nom donné à la relation thérapeutique entre le psychanalyste et l’analysant.

Entreprendre une psychanalyse est un engagement à long terme, car l’objectif est ambitieux. Il vise à permettre à l’analysant de retrouver le cheminement de son parcours personnel, de découvrir son fonctionnement psychique et d’analyser comment il s’est peu à peu construit. La mise en lumière de l’ensemble de ces éléments contribue « de surcroît » à le débarrasser des symptômes qui l’avaient peut-être amené vers un Psychanalyste.

Une thérapie d’inspiration analytique se fonde sur la même théorie sans, toutefois, aller aussi loin dans l’analyse de l’individu qui s’y engage. Elle a principalement comme objectif d’analyser et d’identifier les sources des symptômes et d’ouvrir d’autres voies aux modalités défensives de la Psyché.

Réalisation & référencement Avoir un site web en psychologie   |   Ce site a été créé grâce à Psychologue.fr

Connexion